jeudi 20 août 2009

POUR LE PLAISIR... DE TOUS

Ce soir-là, émoustillés par cette perspective coquine, nous laissâmes des dizaines de personnes se caresser en nous regardant nous aimer à travers notre webcam...
S'il n'est pas prouvé que des images de violence attisent l'agressivité, il est indéniable que des scènes d'amour débridé suscitent bien des désirs de part et d'autre et que tout plaisir partagé, que ce soit en réel ou en virtuel, n'en devient que plus intense...
video

7 commentaires:

  1. Des moments comme nous les aimons.

    RépondreSupprimer
  2. Il est grand temps pour certains de vous désabonner de certaines chaînes payantes ou d'arrêter d'acheter des jetons à outrance... La différence, vous la ressentez là, au travers de cette vidéo, loin des sentiers battus des pros où "jouissance" rime avec "bifetons"... Ici, pas d'artifice, pas de gadgets superflus, pas de décorum... Un seul couple qui s'aime et qui au delà de leurs caresses et de leurs finitions par pénétration, se respecte, s'adore et se donne! Oui, nous pouvons leur rendre notre amour aussi car ce qu'ils font s'appelle tout simplement rendre hommage au dieu des corps et à la déesse de l'amour... Aucune vulgarité, aucun ressenti de cette vision hard donnée dans les films X... Ici, simplement la beauté d'un couple qui s'aime, s'adore et se respecte et qui a le courage de vous montrer, de me montrer aussi, la signification et le sens profond du verbe aimer! A la vision totale de cette très belle et pure vidéo, je me suis transféré par la pensée à l'époque de mon adolescence où je lisais à cette époque pas mal, afin de combler mes moments de solitude...J'avais lu, entre autres, une trilogie romanesque de Jules Romains intitulée Psyché (Lucienne - Le dieu des corps - Quand le navire)... J'ai retrouvé et j'en suis fortement ému, au niveau de vos caresses, de la découverte de vos corps, les mêmes sensations ressenties que lorsque je lisais certains passages écrits dans "Le dieu des corps" Les traduire en deux mots : INVITATION et PARTAGE... C'est ce que ressentait aussi, Lucienne, cette femme personnage central de cette trilogie : le désir, l'envie, l'invitation et le plaisir du partage... MICHEL... CARPE DIEM... et, tu retrouveras ce que tu as de plus beau et si souvent par pudeur,caché en toi...
    Tendrement à vous deux....MICHEL

    RépondreSupprimer
  3. Elise,

    Je viens de relire les pages de mon blog et m'aperçois que je n'ai pas répondu à 4 de tes commentaires...Ce week-end, promis, je prendrai le temps de te répondre... Mais entre les tâches familiales et le boulot (ma collègue étant en congés) je n'ai guère le temps... Ce sera donc chose faite, je pense samedi... Tu pourras samedi soir passer me souhaiter une douce nuit sur mon blog... Je te remercie encore pour tous tes commentaires et à bientôt de te lire... Excuses pour ce retard, ce n'est point dans mes habitudes....BISES.....MICHEL

    RépondreSupprimer
  4. oups... j'ai un coup de chaud moi....
    quel moment !
    super !!
    A bientot (on vous met en lien à partir de notre blog)

    RépondreSupprimer
  5. C'est sur la pointe des pieds que nous pénétrons dans votre intimité amoureuse.
    Emus de votre tendresse et complicité mais encore plus émoustillés encore !!
    Pier

    RépondreSupprimer
  6. quand l'amour est vrai,le plaisir n'est que plus intense, merci pour cette vidéo savoureuse

    RépondreSupprimer
  7. amigo da proxima vez arruma uma mulher pra vc transar, porque essa parece uma estatua. vai ser ruim de cama la na espanha... vem pro brasil amigo... aqui vc vai se fartar...

    RépondreSupprimer